AVOCAT CRIMINEL de David Cray

David Cray (Rivages/Thriller)

mardi 25 février 2003.

« Une révélation », nous vend la quatrième de couverture. David Cray nous trousse effectivement un sacré bon polar, à mi-chemin entre le roman noir et le roman de procédure, dont le titre anglais résume bien mieux que le titre français la teneur : Bad Lawyer, référence peut-être au Bad Lieutenant d’Abel Ferrara. Le personnage de Cray, Sid Kaplan, est certes moins déjanté que le flic incarné au cinéma par Harvey Keitel. Mais il trimballe lui aussi pas mal de cadavres dans son placard intime. Alcool, cocaïne, argent, célébrité, une belle carrière avant que tout s’effondre et que notre homme reparte quasiment de rien, sur une affaire qui s’applique à le mener nulle part. Le cocktail est impeccablement dosé, et on le sirote jusqu’à la dernière goutte, qui brûle méchamment le gosier. Si ne serait-ce que 20 % de la production actuelle atteignait cette qualité, on s’enivrerait bien plus souvent. Petite précision cependant sur la « révélation » : ce David Cray serait en fait un pseudonyme derrière lequel se cache Stephen Solomita, une pointure du thriller américain, mal connu en France. Mais qu’importe : on attend désormais les deux prochains romans de David Cray, déjà sortis aux Etats-Unis.

« AVOCAT CRIMINEL »a été écrit par un écrivain américain sous un pseudonyme, sous le titre « Bad Lawyer ».il a été publié aux Etats Unis sous ce titre par Otto Penzler Brooks, an imprint of Caroll &Graf publishers and the Otto Penzler Books

“Sid Kaplan avait tout pour lui, une brillante carrière d’avocat, la célébrité, l’argent ;Une réussite pour ce petit fils d’immigrés juif de Brooklyn. Avec le succès ,l’homme est devenu arrogant et là, les ennemis sont arrivés, d’abord l’alcool puis la cocaïne .La mort de sa mère rompt une autre digue et il finira par atterrir aux urgences psychiatriques.

Il retrouvera deux anciens amis : Caleb un ex flic alcoolique et Julia une héroïnomane. Ils vont livrer un combat à la vie à la mort. Les amis ce sont les amis.

Sid Kaplan refait surface en choisissant le camp de la vie. Une veuve lui demande de défendre sa fille Priscilla qui est accusée d’avoir tué son mari un noir, qui la battait régulièrement car ils étaient tous les deux dans le drogue comme d’autres sont dans le négoce .Les féministe prennent part pour Priscilla ,les militants des droits civiques

Parlent de crime raciste.. Priscilla cache –t-elle quelque chose à son avocat ? Tous les protagonistes ont quelque chose à cacher mais Sid Kaplan n’est pas au bout de ses peines , la réalité est incroyable et va peut-être changé le cours de sa vie.

Le lecteur est en plein roman noir et noir c’est bien noir., il se laissera entraîner par la star déchu du barreau et son trio d’éclopés complices .les enjeux sont complexes. Le lecteur sera étonné de la révélation final tellement il aura suivi son héros sombre et tourmenté. La fascination des enjeux trouvera le lecteur dans un final mémorable qui donnera un coup de massue aux lecteurs pris dans ce piège « Priscilla mourut sans émettre un son (..) (..)Je me sentais obligé de venger Caleb et Priscilla.Il est vrai que j’avais formulé un grand nombre de raisonnements complexes .

Ce trhriller noir est vraiment Noir, comme le sont les personnages malgré leur désir de paraître « respectable « .Pourtant Sid Kaplan est un homme qui n’a pas supporté la mort de sa mère et qui vit dans le passé de l’holocauste et cherche la rédemption avec ses deux amis qui sont plus amochés que lui par la vie

« AVOCAT CRIMINEL » -DAVID CRAY- EDITIONS RIVAGES THRILLER-281 PAGES- 19,95 EUROS

 ROGER DOMINIQUE

(27 mars 2003)

Sid Kaplan est un avocat qui a connu la gloire et l’argent, puis la déchéance (notammant à cause de la drogue) et la pauvreté. Seuls deux de ses collaborateurs lui restent fidèles après sa chute, Caleb, un ex-flic alcoolique et obèse, et Julia, un ancienne héroïnomane. Tous trois vivent difficilement (car les affaires sont rares) dans le même appartement, et se vouent une amitié indéfectible.

Un jour, la chance revient sous la forme d’une vieille femme qui vient demander à Sid de défendre sa fille, Priscilla, qui est en prison suite à l’assassinat de son mari. Bien qu’elle n’ait pas beaucoup d’argent, Sid voit dans cette affaire l’occasion de revenir sous les feux des projecteurs et d’attirer, du même coup, d’autres clients plus fortunés. Priscilla était battue par son mari, toxicomane et violent, et sollicitera donc sa libération pour cause de légitime défense. Sid sortira réellement de l’ombre grâce à cette affaire, mais pas vraiment de la façon qu’il aurait souhaité… Il comprendra à ses dépens par qui et comment il a été manipulé, et sa vie s’en trouvera totalement bouleversée.

Ce roman très noir s’attache avec bonheur à la psychologie des personnages. Il est écrit sous forme de chronique judiciaire, avec de fréquents flash-backs sur l’enfance de l’avocat, où on découvre en même temps que Sid les zones d’ombre qui s’étalent autour de la notion de légitime défense, et on suit avec intérêt les rebondissements de l’histoire. Le dénouement m’a vraiment surprise, et ce n’est qu’en refermant le livre que je me suis dit “j’aurais dû me douter”.

J’ai aimé ce polar, dont le suspense est je pense assez inhabituel. C’est juste une lecture à éviter les jours de gros cafard, car c’est vraiment noir noir noir.

Note : 4.5/5

(MadameGloups)

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known in /home/cabinetczg/www/wp-content/plugins/sweetcaptcha-revolutionary-free-captcha-service/library/sweetcaptcha.php on line 81

Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: unable to connect to www.sweetcaptcha.com:80 (php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known) in /home/cabinetczg/www/wp-content/plugins/sweetcaptcha-revolutionary-free-captcha-service/library/sweetcaptcha.php on line 81