Lucien Baumann

Lucien Baumann, né le à Rennes en Ille-et-Vilaine et mort le à Niederhaslach dans le Bas-Rhin est un avocat, poète et homme de lettres français.

Biographie

Lucien Baumann a fait ses études en Alsace, d’abord au Lycée Fustel-de-Coulanges de Strasbourg où enseignait son père, puis à la Faculté de Droit de Strasbourg pour sa licence et son doctorat économie Politique.

Avocat au Barreau de Strasbourg en 1933, Lucien Baumann a assuré la défense de Lucien Sittler en 1937, qui reste dans la mémoire locale comme le dernier condamné à mort exécuté en Alsace1. Il a milité pour l’abolition de la peine de mort en France.

Lucien Baumann, ancien bâtonnier de Strasbourg de 1976 à 1978, vient tardivement à l’écriture puisque jusqu’à sa retraite dans les années 1980, l’avocat ignorait l’écrivain.

Poète inspiré, il a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages, préfacés entre autres par Léopold Sédar Senghor, Pierre de Boisdeffre, Michel Déon et illustrés par Charles-Gustave Stoskopf, Tomi Ungerer, Claude Lapointe, Camille Claus, Robert Beltz et Pavel Canda.

Outre de très nombreux prix littéraires, Lucien Baumann a été récompensé à deux reprises par l’Académie française dont il a reçu la grande médaille pour Fables d’Aujourd’hui en 1986 et la médaille de bronze du Prix Paul Verlaine pour Le Rendez-vous de Samarcande en 1996.

Il meurt le à l’âge de 102 ans, à Niederhaslach en Alsace2.

Œuvre poétique

Prix littéraires

  • Premier prix de la Fable de la Société des Poètes et Artistes de France – Belfort – 1980.
  • Plaquette d’Or de l’Académie Internationale de Lutèce – Paris – 1984.
  • Prix du Palais Littéraire – Paris 1976.
  • Lauréat de l’Académie Française – Grande Médaille – pour Fables d’Aujourd’hui – 1986.
  • Bretzel d’or de la Poésie décerné par l’Institut des Arts et Traditions Populaires d’Alsace Strasbourg – 1987.
  • Prix de poésie classique de la XIe Biennale Azuréenne de Cannes – 1987.
  • Prix de poésie « Clément Marot » de l’Académie Littré pour Le Chasseur de Papillons – 1988.
  • Prix du Palais Littéraire – Strasbourg – 1988.
  • Prix Cesare Pavese pour l’ensemble de son œuvre – San Stefano Belbo (Italie)- 1992
  • Prix Raphaël Leygues de la Société des Poètes Français pour l’ensemble de son œuvre – Paris 1993.
  • Prix de la Nature et de l’Environnement du Jasmin d’Argent – Société Littéraire de l’Agenais – 1993.
  • Prix Maurice Donnay de la Fédération Nationale des Écrivains de France – Académie des Provinces Françaises pour De l’Avare au Zélé ou Les Caractères de A à Z – 1995.
  • Lauréat de l’Académie Française, Prix Paul Verlaine pour Le Rendez-vous de Samarcande – 1996.
  • Prix Huguette Perrier de Poésie Classique de l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse pour Les Tréteaux sont Dressés – 1996.
  • Lyre d’Honneur de l’Institut Académique de Paris – 1996.
  • Prix spécial du jury de la Fédération des Écrivains de France – Académie des Provinces Françaises – 1998.
  • Prix Bernard Aurore de l’Académie des Poètes Classiques de France – 1998.
  • Prix Spécial du Jasmin d’Argent pour l’ensemble de son œuvre – 1998.
  • Prix Jean Michel Renaitour de la Société des Poètes Français – Prix de fondation – 1998.
  • Coupe de la Ville de Paris de l’Institut Académique de Paris – 1998.
  • Premier prix de Poésie Classique du Conservatoire de la Poésie Classique Française Paris – 1998.
  • Grande Coupe d’Honneur – Hors concours – de l’Académie Internationale de Lutèce Paris – 1999.
  • Prix de littérature pour l’ensemble de son œuvre décerné par l’Académie des Marches de l’Est – 2009.

Hommages et reconnaissance

  • Grande médaille René Cassin pour les mérites acquis au titre du civisme et de la défense des Droits de l’Homme – Metz 1989.
  • Médaille d’honneur de la ville de Metz – 1989.
  • Grande Médaille du Centre Mondial de la Liberté et des Droits de l’Homme – Verdun 1990.
  • Depuis 2003 le Lycée Fustel-de-Coulanges de Strasbourg décerne un prix de poésie classique intitulé Prix de poésie classique Lucien Baumann.
  • En 2008 le concours étudiant de poésie du CROUS de Strasbourg est baptisé Prix de la Poésie Universitaire Lucien Baumann.
  • À Niederhaslach dans le Bas-Rhin où il demeure, une voie s’appelle Rue du Bâtonnier Baumann.

Notes et références

Bibliographie

Liens externes

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known in /home/cabinetczg/www/wp-content/plugins/sweetcaptcha-revolutionary-free-captcha-service/library/sweetcaptcha.php on line 81

Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: unable to connect to www.sweetcaptcha.com:80 (php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known) in /home/cabinetczg/www/wp-content/plugins/sweetcaptcha-revolutionary-free-captcha-service/library/sweetcaptcha.php on line 81